Coeur-formé-feuilles-nature

J’observe souvent que nombre d’entre nous cherchons l’amour à l’extérieur de nous-mêmes, que ce soit à travers une marque d’attention ou la présence d’une personne que nous chérissons.

Cependant, si la personne en question (qu’il s’agisse d’un compagnon/une compagne, d’un membre de la famille, d’un.e ami.e…) n’effectue pas ce geste d’affection que nous attendons ou n’est pas présente pour nous au moment où nous l’espérons, nous pouvons ressentir de la frustration, un vide voire un manque en nous.

Nous l’interprétons alors comme : “il/elle ne fait pas attention à moi”, “il/elle ne m’accorde pas d’importance”, “je ne compte pas pour lui/elle”, “il/elle ne m’aime pas”…

Une fois cette interprétation élaborée par notre mental, nous allons attendre de l’autre encore plus d’attention, encore plus de présence pour nous assurer qu’il/elle nous aime vraiment. Et là, commence l’entrée dans la spirale du manque et de la souffrance. Nous attendons que l’autre comble nos manques et nos besoins et nous ne recevons rien en retour.

Alors comment sortir de cette spirale douloureuse ? Comment se sentir comblé.e.s et épanoui.e.s ? Comment reprendre confiance en soi et en l’autre ?

L’amour ne se trouve pas à l’extérieur de nous mais en notre intérieur. C’est une vibration d’énergie qui nous relie à nous-mêmes, au plus grand que nous. C’est un état d’être, un état d’abondance où tout est possible.

Si nous attendons que quelqu’un d’autre nous l’apporte à notre place, cela renforcera d’autant plus la sensation de vide et le sentiment de décalage en nous.

Comment faire donc pour contacter cette vibration en nous et effectuer ce mouvement vers nous-mêmes ?

Il s’agit d’abord d’aller combler notre vide et nos manques par nous-mêmes, d’aller vers la guérison de notre coeur, d’aller guérir nos blessures, de faire ce revirement intérieur pour être à l’écoute et dans l’accueil de nos émotions. De les laisser couler en nous sans s’y attacher. Nous ne sommes pas nos émotions. Elles sont là pour nous transmettre des messages afin de nous apporter plus de soin.

Également d’être dans la position de l’observateur vis-à-vis de nos pensées. Sont-elles bienveillantes à notre égard ou sont-elles dévalorisantes comme par exemple : “Je n’y arriverai pas”, “je ne le mérite pas”, “je ne mérite pas d’être aimé.e”, “ce n’est pas pour moi”… ? À travers la loi d’attraction, nos pensées intérieures créent notre réalité extérieure. Vous avez donc la possibilité, par l’observation et l’ouverture (le non-jugement) de vos pensées de vous détacher de celles qui ne vous nourrissent et de cultiver celles qui vous remplissent.

Il s’agit aussi de reprendre notre responsabilité, de lâcher la position de victime : – “c’est de sa faute si je ne me sens pas bien…”, – pour intégrer en soi notre pleine puissance. C’est à ce moment-là que nous pouvons porter toute l’attention nécessaire sur nous-mêmes.

Enfin, faire du moment présent le leitmotiv de vos journées. En effet, plus vous allez être dans l’instant présent, plus vous allez être à l’écoute de vos souhaits profonds, de ce dont vous avez besoin pour vous sentir mieux, et vous sentir aligné.e.s dans votre vie.

Je pourrais encore développer sur ce vaste et riche sujet 🙂 Cependant il me semble plus pertinent que de mettre en pratique les propositions décrites ci-dessus afin que vous puissiez vous en rendre compte par vous-mêmes à travers l’expérience que vous allez en faire.

Et si le coeur vous en dit, écrivez-moi vos retours d’expérience dans les commentaires ci-dessous 😉

Je serai heureuse de savoir comment cela se passe pour vous 🙂